samedi 30 septembre 2017

LES TIGERS CHAMPIONS


37 ans après son dernier titre, les Tigers de Richmond ont renoué avec le succès en
dominant les Crows d'Adelaide sur le score de 108 à 60.
Pourtant, au coup d'envoi c'est Adelaide qui était le plus prompt à entrer dans la partie en marquant les 12 premiers points grâce à Rory Sloane et Eddie Betts. Après deux behinds, les Tigers répliquaient avec deux goals avant de subir la domination à la fin du premier quart-temps. Une domination qui se concrétisait par un avantage de 11 points en faveur des Crows (26-15).
Après un début de deuxième quart-temps équilibré, l'équipe de Richmond imposait peu à peu une pression physique sur son adversaire qui se traduisait par une domination territoriale.  Les Tigers enchaînait 3 buts de suite et menaient ainsi la rencontre en regagnant les vestiaires : 40-31.


Le troisième quart-temps allait marquer le tournant du match avec l'écrasante supériorité des Tigers qui ne laissaient aucun répit aux Crows réussissant à les étouffer grâce notamment à une défense musclée et talentueuse emmenée par Alex Rance et Bachar Houli. Au milieu de terrain, Dustin Martin était à nouveau étincelant et en attaque, le jeune Jack Graham marquait son troisième but à seulement 19 ans et au cours de son cinquième match professionnel de sa carrière. L'état de grâce de Richmond permettait à l'équipe coachée par Damien Hardwick de mener 74 à 40 au terme du troisième quart-temps.
Le dernier quart confirmait la mainmise sur le match des Tigers qui poursuivait son festival offensif pour dépasser les 100 points grâce à un dernier but inscrit par Dustin Martin. Dans les tribunes, les supporters de Richmond pouvaient rugir de plaisir et le président du club pleurait de joie. Score final : 108-60


FEUILLE DE MATCH :

ADELAIDE       4.1     4.7      5.10     8.12       (60)
RICHMOND     
2.3     6.4     11.8     16.12     (108)
GOALSAdelaide: Sloane 2, Walker 2, Betts, Greenwood, B. Crouch, Cameron 
Richmond: 
Graham 3, Townsend 2, Martin 2, Caddy, Houli, Riewoldt, Grigg, Lambert, Castagna, Riewoldt, Prestia, Butler
BEST
Adelaide: 
M. Crouch, Jacobs, B. Crouch, Sloane, Laird
Richmond: 
Martin, Rance, Houli, Astbury, Prestia, Edwards, Graham, Grimes
INJURIES
Adelaide
Nil
Richmond: Rioli (ankle)
Reports: Nil
Umpires: Stevic, Meredith, Ryan
Official crowd: 100,021 at the MCG

mercredi 27 septembre 2017

UNE GRANDE FINALE INÉDITE


La 121ème édition de la Grande Finale proposera samedi une affiche inédite entre les Crows d'Adelaide et les Tigers de Richmond. Si l'équipe de la banlieue fait partie de la ligue professionnelle depuis 1908, l'équipe du sud de l'Australie n'a fait son apparition qu'en 1991 et compte forcément un palmarès moins fourni que son adversaire (2 premierships contre 10). Cependant le dernier titre de Richmond remonte à 1980 alors que les deux triomphes des Crows datent de 1997 et 1998. Depuis le passage à notre siècle actuel, les deux équipes ne sont jamais parvenues à atteindre la finale et n'ont pas fait partie des équipes dominantes, même si Adelaide a souvent participé aux play-offs.
Cette saison qui a vu s'écrouler la hiérarchie de ces dernières saisons a permis aux Crows et aux Tigers d'éclore et de jouer les premiers rôles tout au long du championnat et de maitriser parfaitement les phases finales jusqu'ici. Premiers au classement, les Crows d'Adelaide partent favoris d'une courte tête pour le match de samedi, d'autant plus qu'ils s'étaient largement imposés sur le score de 140 à 64 lors de la 6ème journée, mais la logique est souvent bousculée lors des matches couperets pour le titre. Réponse sur le terrain samedi !

mardi 26 septembre 2017

LA BROWNLOW MEDAL POUR MARTIN


Dustin Martin, le milieu de terrain des Richmond Tigers a été en toute logique récompensé par la Brownlow Medal qui désigne le meilleur joueur du championnat.
En plus d'être talentueux, le vainqueur de cette distinction se doit aussi d'être fair play (" Fairest & Best Player"), c'est-à-dire qu'il ne doit pas faire l'objet d'une décision arbitrale menant à une suspension. C'est ainsi que l'autre grand favori, Patrick Dangerfield, lauréat 2016, a été exclu du vote du fait d'un geste ayant entraîné une suspension.
A 26 ans, "Dusty" Martin est l'auteur d'une saison phénoménale qui a entre autre aidé son équipe à participer à sa première Grande Finale depuis 35 ans. Il devance au classement Tom Mitchell des Hawks de Hawthorn et Josh Kennedy des Sydney Swans (à ne pas confondre avec son parfait homonyme, buteur des West Coast Eagles).