dimanche 26 septembre 2010

GRANDE FINALE 2010: INCROYABLE SCENARIO


La Grande Finale nous a offert un magnifique spectacle se ponctuant par un match nul synonyme de match à rejouer le week-end prochain. Une telle issue ne s'était produite que deux fois auparavant jusqu'à maintenant (1948 et 1977).
Les Magpies de Collingwood peuvent avoir de gros regrets car ils menaient aisément dans la partie en comptant une avance de 24 points à la fin du deuxième quart-temps (50-24) mais c'était sans compter sur la volonté des Saints qui ont même failli remporter le match dans les 5 dernières minutes.

LE FILM DU MATCH:

Dès la première minute, les Magpies marquaient un goal par l'intermédiaire de leur ruckman Darren Jolly inaugurant la longue domination des hommes de Mick Malthouse. Collingwood entrait mieux dans le match en bousculant physiquement et techniquement son adversaire. Après la réduction du score à 7-6,les Magpies enchaînaient 3 goals de suite leur permettant d'avoir une avance de 20 points. Mais les dernières minutes de ce premier quart étaient à l'avantage des Saints qui sortaient la tête de l'eau grâce à Nick Riewoldt et Adam Schneider. Au terme du premier quart, les Magpies menaient 26 à 20.

Le deuxième quart-temps allait permettre aux Magpies de prendre le large au niveau du tableau d'affichage. La domination territoriale des Noirs et Blancs était dans un premier temps stérile puis était ponctuée par un superbe goal d'O'Brien au terme d'une belle action collective. Travis Cloke allait par deux fois manquer d'enfoncer le clou en convertissant deux occasions de buts faciles en behinds. Collingwood regagnait néanmoins les vestiaires avec une avance confortable de 24 points (50-26).

A la mi-temps, le coach des Saints Ross Lyon allait remotiver ses troupes pour qu'elles ne laissent pas une nouvelle fois passer leur chance de remporter la finale comme l'an dernier. Sur le terrain,cela se traduisait par une domination des Saints qui concrétisaient en marquant des goals alors que leurs adversaires en étaient réduits à des behinds. La légende des "Colliwoobles" dont la réputation est de flancher dans les grands évènements allaient-elle à nouveau se répéter? Ce doute qui s'installait dans les têtes des Magpies se traduisait notamment par la dernère occasion de Blair qui voyait son tir s'écraser sur le poteau. Encore une fois, une occasion d'inscrire 6 points se transformait en un unique petit point. A la sortie du troisième quart, Collingwood ne manait plus que par 8 points: 55 à 47.

Dans l'ultime quart, ce qui devait arriver arriva! Bien que l'expérimenté Leon Davis permettait aux siens de prendre un peu d'air en marquant un but d'entrée (61-47), les Magpies se faisaient petit à petit remonter au score. Les Saints,grâce à deux buts convertis par Hayes et Milne puis par un behind contré,revenaient à égalité 61 à 61 à 7 minutes du terme de la partie. Puis Brendon Goddard allait même permettre à Saint Kilda de prendre la tête 67 à 61. S'en suivait un behind puis un goal des Magpies qui les faisaient à nouveau prendre le commandement: 68-67.
Lenny Hayes parvenait encore à inscrire un dernier behind pour les Saints,synonyme d'églaisation. Les derniers instants de la partie étaient en faveur de Saint Kilda qui occupait la zone des 50 yards adverses mais qui ne parvenait pas à concrétiser par un tir au but. Score final: 68-68.
Les deux équipes restaient dos à dos au coup de sirène final et vont devoir rejouer une nouvelle partie le week-end prochain pour se départager. Quel incroyable et beau scénario que nous a offert ce premier acte de la Grande Finale!

Boutique spreadshirt vive la france
Boutique spreadshirt rugby
Boutique spreadshirt guerrier

Archives du blog