dimanche 1 octobre 2017

RESUME VIDEO DE LA GRANDE FINALE


Retour sur les principaux moments de la Grande Finale

samedi 30 septembre 2017

LES TIGERS CHAMPIONS


37 ans après son dernier titre, les Tigers de Richmond ont renoué avec le succès en
dominant les Crows d'Adelaide sur le score de 108 à 60.
Pourtant, au coup d'envoi c'est Adelaide qui était le plus prompt à entrer dans la partie en marquant les 12 premiers points grâce à Rory Sloane et Eddie Betts. Après deux behinds, les Tigers répliquaient avec deux goals avant de subir la domination à la fin du premier quart-temps. Une domination qui se concrétisait par un avantage de 11 points en faveur des Crows (26-15).
Après un début de deuxième quart-temps équilibré, l'équipe de Richmond imposait peu à peu une pression physique sur son adversaire qui se traduisait par une domination territoriale.  Les Tigers enchaînait 3 buts de suite et menaient ainsi la rencontre en regagnant les vestiaires : 40-31.


Le troisième quart-temps allait marquer le tournant du match avec l'écrasante supériorité des Tigers qui ne laissaient aucun répit aux Crows réussissant à les étouffer grâce notamment à une défense musclée et talentueuse emmenée par Alex Rance et Bachar Houli. Au milieu de terrain, Dustin Martin était à nouveau étincelant et en attaque, le jeune Jack Graham marquait son troisième but à seulement 19 ans et au cours de son cinquième match professionnel de sa carrière. L'état de grâce de Richmond permettait à l'équipe coachée par Damien Hardwick de mener 74 à 40 au terme du troisième quart-temps.
Le dernier quart confirmait la mainmise sur le match des Tigers qui poursuivait son festival offensif pour dépasser les 100 points grâce à un dernier but inscrit par Dustin Martin. Dans les tribunes, les supporters de Richmond pouvaient rugir de plaisir et le président du club pleurait de joie. Score final : 108-60


FEUILLE DE MATCH :


ADELAIDE       4.1     4.7      5.10     8.12       (60)
RICHMOND     
2.3     6.4     11.8     16.12     (108)
GOALSAdelaide: Sloane 2, Walker 2, Betts, Greenwood, B. Crouch, Cameron 
Richmond: 
Graham 3, Townsend 2, Martin 2, Caddy, Houli, Riewoldt, Grigg, Lambert, Castagna, Riewoldt, Prestia, Butler
BEST
Adelaide: 
M. Crouch, Jacobs, B. Crouch, Sloane, Laird
Richmond: 
Martin, Rance, Houli, Astbury, Prestia, Edwards, Graham, Grimes
INJURIES
Adelaide
Nil
Richmond: Rioli (ankle)
Reports: Nil
Umpires: Stevic, Meredith, Ryan
Official crowd: 100,021 at the MCG

mercredi 27 septembre 2017

UNE GRANDE FINALE INÉDITE


La 121ème édition de la Grande Finale proposera samedi une affiche inédite entre les Crows d'Adelaide et les Tigers de Richmond. Si l'équipe de la banlieue fait partie de la ligue professionnelle depuis 1908, l'équipe du sud de l'Australie n'a fait son apparition qu'en 1991 et compte forcément un palmarès moins fourni que son adversaire (2 premierships contre 10). Cependant le dernier titre de Richmond remonte à 1980 alors que les deux triomphes des Crows datent de 1997 et 1998. Depuis le passage à notre siècle actuel, les deux équipes ne sont jamais parvenues à atteindre la finale et n'ont pas fait partie des équipes dominantes, même si Adelaide a souvent participé aux play-offs.
Cette saison qui a vu s'écrouler la hiérarchie de ces dernières saisons a permis aux Crows et aux Tigers d'éclore et de jouer les premiers rôles tout au long du championnat et de maitriser parfaitement les phases finales jusqu'ici. Premiers au classement, les Crows d'Adelaide partent favoris d'une courte tête pour le match de samedi, d'autant plus qu'ils s'étaient largement imposés sur le score de 140 à 64 lors de la 6ème journée, mais la logique est souvent bousculée lors des matches couperets pour le titre. Réponse sur le terrain samedi !

mardi 26 septembre 2017

LA BROWNLOW MEDAL POUR MARTIN


Dustin Martin, le milieu de terrain des Richmond Tigers a été en toute logique récompensé par la Brownlow Medal qui désigne le meilleur joueur du championnat.
En plus d'être talentueux, le vainqueur de cette distinction se doit aussi d'être fair play (" Fairest & Best Player"), c'est-à-dire qu'il ne doit pas faire l'objet d'une décision arbitrale menant à une suspension. C'est ainsi que l'autre grand favori, Patrick Dangerfield, lauréat 2016, a été exclu du vote du fait d'un geste ayant entraîné une suspension.
A 26 ans, "Dusty" Martin est l'auteur d'une saison phénoménale qui a entre autre aidé son équipe à participer à sa première Grande Finale depuis 35 ans. Il devance au classement Tom Mitchell des Hawks de Hawthorn et Josh Kennedy des Sydney Swans (à ne pas confondre avec son parfait homonyme, buteur des West Coast Eagles).

dimanche 24 septembre 2017

LES TIGERS S'INVINTENT À LA GRANDE FINALE


Les Tigers de Richmond se sont qualifiés pour la Grande Finale en venant à bout des Giants du Greater Western Sydney (103-67) dans un MCG garni de 95000 spectateurs.
C'est un événement historique pour un club plutôt moribond ces dernières années qui a su parfaitement rebondir cette année pour rallier une finale qu'il n'avait plus atteint depuis 35 ans !
Richmond a effectué un départ canon en inscrivant deux buts en moins de deux minutes par l'intermédiaire de Kane Lambert et Josh Caddy. Après cette douche froide, les Giants réagissaient en marquant deux goals à leur tour grâce à Harrison Himmelberg, et les débats s'équilibraient durant le premier quart-temps. Juste avant la fin de ce quart-temps initial, les Tigers enchaînaient par deux goals de suite qui leur permettaient de virer en tête sur le score de 27 à 21.
Dans le deuxième quart-temps, le match restait toujours indécis entre deux équipes à la fois transcendées et excitées par les enjeux de cette partie. Après avoir été dépassés au score, les Tigers reprenaient l'avantage juste avant la mi-temps avec un seul petit point d'avance : 37-36.
Au retour des vestiaires, Richmond imposait une grosse pression sur son adversaire qui se traduisait assez vite au niveau du score. Daniel Rioli commençait son festival offensif qui allait être fatal à l'équipe de la banlieue de Sydney. L'écart se creusait de plus en plus et le quatrième quart-temps confirmait la domination des Tigers emmenés par leur joueur vedette Dustin Martin, auteur de 3 goals, parfaitement secondé par Trent Cotchin et Daniel Rioli. Au coup de sirène final, les supporters de Richmond pouvaient laisser éclater leur joie et communier avec leurs joueurs favoris qui se qualifiaient pour la première Grande Finale depuis 35 ans.

FEUILLE DE MATCH :


RICHMOND                                 4.3    5.7    11.11    15.13 (103)
GREATER WESTERN SYDNEY     3.3    5.6    6.10       9.13 (67)
GOALSRichmond: Rioli 4, Martin 3, Butler 2, Lambert, Caddy, Castagna, Townsend, Edwards, RiewoldtGreater Western Sydney: Himmelberg 4, Ward 3, Kelly, Patton 
BESTRichmond: Cotchin, Rioli, Martin, Grimes, Rance, Lambert, PrestiaGreater Western Sydney: Ward, Kelly, Tomlinson, Scully, Davis, Himmelberg 
INJURIES Richmond: NilGreater Western Sydney: Dylan Shiel (concussion) 
Reports: Nil
Umpires: Nicholls, Meredith, Ryan
Official crowd: 94,258 at the MCG

vendredi 22 septembre 2017

LES CROWS S'ENVOLENT POUR LA GRANDE FINALE


En dominant les Cats de Geelong 136 à 75 dans leur antre de l'Adelaide Oval, les Crows sont les premiers à rejoindre la Grande Finale en attendant la deuxième demi-finale demain.
Après avoir accompli un énorme début de match en imposant une pression sans relâche sur leurs adversaires, les Crows d'Adelaide ont maîtrisé la rencontre de bout en bout. Cette pression se traduisait par une succession de récupérations de balle et par des occasions converties en buts, à l'image d'Eddie Betts et Tom Lynch, auteurs chacun de 2 buts dans les vingt premières minutes.
Menant 39 à 8 à l'attaque du deuxième quart, l'équipe d'Adelaide continuait son festival offensif avant que Patrick Dangerfield, accueilli par des sifflets et des quolibets par son ancien public, ne se réveille en donnant une impulsion offensive à Geelong. A la mi-temps, les Cats accusaient un retard de 35 points (73-38) et comptaient sur un éventuel miracle pour renverser la tendance.
Les Crows gardaient la mainmise sur le match lors de la deuxième periode et creusaient même l'écart en fin de rencontre grâce à des buts de Taylor Walker et de Josh Jenkins. En remportant le match 136 à 75 de manière impériale, l'équipe d'Adelaide confirme son rang de favori après avoir décroché la première place du championnat en saison régulière.Au cours de cette partie, on soulignera l'efficacité défensive conjuguée au talent de relance de Rory Laird, auteur d'une énorme prestation ainsi que le talent offensif de Charlie Cameron et Eddie Betts. Les Crows disputeront leur première finale depuis 20 ans, !a dernière disputée en 1998 face aux Kangaroos de North Melbourne ayant débouché sur un titre.

RÉSUMÉ VIDÉO :




FEUILLE DE MATCH :


ADELAIDE       6.3       11.7     14.10   21.10 (136)
GEELONG        1.2       5.8       8.11     10.15 (75)
GOALS
Adelaide:
 Cameron 5, Jenkins 4, Walker 2, Betts 2, Lynch 2, Seedsman 2, Jacobs, Otten, M.Crouch, Knight
Geelong: Dangerfield 2, Cockatoo, Duncan, Selwood, Lang, Hawkins, Motlop, Henderson, Menegola
BEST Adelaide: Laird, Cameron, M.Crouch, Seedsman, B.Crouch, Talia
Geelong: J.Selwood, Motlop, Taylor, Mackie, Dangerfield
INJURIES Adelaide: Nil
Geelong: S.Selwood (hamstring), Lonergan (corked quad), J.Selwood (groin)
Reports: Nil
Umpires: Rosebury, Stevic, Schmitt
Official crowd: 53,817 at Adelaide Oval

samedi 16 septembre 2017

LES CATS ET LES GIANTS QUALIFIÉS POUR LES DEMI-FINALES


Les Cats de Geelong et les Giants du Greater Western Sydney ont saisi ce week-end leur seconde chance pour se qualifier pour les demi-finales.

Vendredi, Geelong a dominé Sydney 98 à 39 grâce à un deuxième quart-temps fructueux qui a permis aux Cats de rejoindre les vestiaires avec 36 points d'avance (58-22) et surtout grâce à la surprise tactique de son entraîneur Chris Scott qui a positionné la star du club Patrick Dangerfield à la pointe de l'année. Ce dernier, auteur de 4 buts, a pesé sur la défense adverse et a occulté dans son duel à distance la prestation du buteur des Swans, Lance Franklin, qui n'a pas réussi à placer une seule frappe entre les poteaux.
Les Cats de Geelong se déplaceront en demi-finales chez les Crows d'Adelaide.


Il n'y a pas eu de suspense dans le match de samedi où les West Coast Eagles ont coulé chez les Giants du Greater Western Sydney (58-125). Emmenée par un Steve Coniglio omniprésent, la formation de la banlieue de Sydney a livré une prestation de qualité qui a permis à son vétéran Steve Johnson de marquer la bagatelle de 6 goals.
Les Giants rencontreront en demi-finales les Richmond Tigers dans un match qui s'annonce passionnant.

jeudi 14 septembre 2017

DEUXIEME CHANCE POUR LES CATS ET LES GIANTS


Après avoir été défaits lors du premier tour des phases finales, les Cats de Geelong et les Giants du Greater Western Sydney se voient offrir une seconde chance pour rallier les demi-finales.
La tâche s'annonce cependant ardue pour Geelong qui a subi une claque face aux Tigers de Richmond et qui aura fort à faire lors du duel qui va les opposer aux Swans de Sydney, l'équipe la plus forte de ces dernières semaines.
Quant aux Giants du Greater Western Sydney qui disputent leur deuxième phase finale de leur jeune histoire, ils rencontreront les West Coast Eagles dans leur troisième confrontation de la saison. Dans les deux précédentes rencontres, l'équipe de la banlieue de Sydney a remporté à chaque fois la partie,ce qui leur donnera sans doute un ascendant psychologique.


samedi 9 septembre 2017

LES EAGLES SE QUALIFIENT A LA DERNIÈRE SECONDE !


C'est au terme d'un suspense époustouflant que Luke Shuey a offert la victoire aux West Coast Eagles grâce à un goal survenu après un mark obtenu juste avant le coup de sirène final. Ce coup de pied réussi a permis aux Eagles de rafler une précieuse victoire aux dépens du Power de Port Adelaide (78-76).
La rencontre a été intense et serrée tout au long des 80 minutes et des deux prolongations qui ont suivi, avec un avantage aux Eagles dans les deux premiers quart-temps, écart en leur faveur te grignoté peu à peu par Port Adelaide qui virait en tête au début du quatrième quart. Mais un but de Drew Petrie allait redonner l'avantage aux visiteurs avant que deux behinds ne mettent les deux équipes dos à dos à la fin du temps réglementaire: 60-60.
Il fallait donc avoir recours à une prolongation pour départager les deux équipes afin de pouvoir rencontrer les Giants le week-end prochain. Et c'est donc après un scénario hitchcockien que West Coast vont à bout de Port Adelaide. Les Eagles emmenés par un milieu conquérant à l'image de Matt Pridis et Andrew Gaff gardent toujours espoir dans la course au titre et rencontreront les Giants du Greater Western Sydney durant le week-end à venir.

FEUILLE DE MATCH :


PORT ADELAIDE  1.0   5.5   6.8   8.12  10.16 (76)
WEST COAST       4.2   7.4   7.5    9.6    12.6 (78) (extra time) 
GOALSPort Adelaide: Dixon 3, S.Gray 2, Wines 2, Ebert, Powell-Pepper, Wines
West Coast: Darling 3, Kennedy 3, Shuey 2, Petrie 2, Cripps, Priddis 
BEST Port Adelaide: Dixon, Wines, Ebert, Powell-Pepper, Howard, R.Gray
West Coast: McGovern, Priddis, Petrie, Jetta, Shuey, Vardy 
INJURIES Port Adelaide: Nil
West Coast: Nil 
Reports: Nil
Umpires: Donlon, Deboy, Schmitt
Official crowd: 41,172 at Adelaide Oval

LES SWANS SURCLASSENT LES BOMBERS


Petite promenade de santé pour des Swans impériaux qui ont dominé les Bombers d'Essendon 121 à 56. Cette victoire leur permet de rester dans la course au titre avant d'affronter les Cats de Geelong dans un match ouvrant le chemin des demi-finales.
Dans leur stade du SCG qui affichait complet (affluence record de 46323 spectateurs), les Swans, après avoir encaissé le premier but de la partie, ont vite rectifié le tir, menant de 12 points au terme du premier quart-temps. La période suivante installait leur suprématie, en attestent les 10 goals marqués en 20 minutes dont 4 par le seul Lance Franklin. Score à la mi-temps : 83-22
La deuxième partie du match n'était plus qu'une question de gestion pour les joueurs de Sydney qui continuaient à imprimer leur supériorité technique à l'image de Luke Parker et Josh Kennedy, très bons et clairvoyants dans le jeu.
Dans le dernier quart-temps, l'équipe de Sydney relachait un peu la pression permettant à leurs adversaires du jour de réduire un peu l'écart grâce à un dernier but de Joshua Begley.
Pour les Bombers, c'est la fin de l'aventure alors que les Swans espèrent, quant à eux, n'être qu'au milieu de la leur. Avec un départ catastrophique en championnat, personne n'aurait parié il y a 4 mois que Sydney se retrouverait en telle posture. Suite la semaine prochaine ...

FEUILLE DE MATCH :


SYDNEY           3.2    13.5   17.5    19.7 (121)
ESSENDON      1.3    3.4      5.8      8.8 (56) 
GOALSSydney: Franklin 4, Towers 3, Sinclair 3, Kennedy 2, Rohan 2, Heeney 2, Papley, Jack, LloydEssendon: Daniher 3, Begley 2, Myers, Fantasia, Heppell 
BEST Sydney: Kennedy, Sinclair, Parker, Grundy, Lloyd, Franklin, JonesEssendon: Daniher, Heppell, Zaharakis, McGrath
INJURIES Sydney: Lance Franklin (corked thigh), Isaac Heeney (nose)Essendon: Nil
Reports: Nil 
Umpires: Hosking, Chamberlain, Meredith 
Official crowd: 46,323 at the SCG

vendredi 8 septembre 2017

LES TIGERS S'INVITENT EN DEMIES


16 ans que ça n'était plus arrivé au club de la banlieue de Melbourne, 16 années de disette balayées en 80 minutes chrono dans un match plein livré par les Tigers de Richmond remporté 91 à 40 aux dépens des Geelong Cats.
Mettant la pression d'entrée, les Tigers sont très bien entrés dans la partie, concrétisant leur domination par deux goals marqués dans le premier quart-temps par l'intermédiaire de Jacob Townsend et Josh Caddy. Menant 16 à 4 à la première pause, Richmond maintenait sa domination dans le deuxième quart et creusait un écart conséquent après leur troisième goal (25-4) mais dans l'ultime seconde Patrick Dangerfield inscrivait un but pour les Cats qui leur permettait de rejoindre les vestiaires avec 9 points de retard : 25-16
Le troisième quart-temps allait être plutôt équilibré, mais cette fois c'était au tour des Tigers de jouer un mauvais tour à leurs adversaires en marquant un superbe but d'école à quelques secondes du coup de sirène.
Porté par un Dustin Martin en feu, les Tigers continuaient sur leur lancée dès l'entame du quatrième quart et creusaient inexorablement l'écart au score en enfilant les goals comme des perles. La domination était nette et sans bavure se traduisant au tableau d'affichage par un score de 91 à 40.
Après Adelaide, Richmond est la deuxième équipe directement qualifiée pour les demi-finales. Pour les Cats, il y aura le match de la seconde chance face au vainqueur du duel entre les Sydney Swans et les Bombers d'Essendon qui se jouera demain.

FEUILLE DE MATCH :


GEELONG        0.4       2.4       4.9       5.10 (40)
RICHMOND     2.4       3.7       6.10     13.13 (91)
GOALS
Geelong:
 Motlop, Dangerfield, Parsons, Hawkins, Taylor
Richmond: Townsend 2, Caddy 2, Butler, Vlastuin, Edwards, Prestia, Grigg, Lambert, Castagna, Cotchin, Riewoldt
BEST Geelong: Duncan, Tuohy, Dangerfield, S.Selwood, Lonergan, Smith
Richmond: Martin, Prestia, Rance, Cotchin, Vlastuin, Lambert
INJURIES Geelong: C.Guthrie (calf)
Richmond: Nil  
Reports: Nil
Umpires: Stevic, Nicholls, McInerney
Official crowd: 95,028 at the MCG

jeudi 7 septembre 2017

ADELAIDE, PREMIER QUALIFIÉ POUR LES DEMI-FINALES


En écrasant les Giants du Greater Western Sydney dans une rencontre à sens unique (84-48), les Crows d'Adelaide se sont positionnés comme de sérieux prétendants pour le titre final. Malgré l'absence de leur maître à jouer Rory Sloane, les Crows ont dominé les débats de bout en bout de la partie, emmenés notamment par leur vétéran Eddie Betts, auteur de 3 goals et par un talentueux Matt Crouch au four et au moulin.
Dans un match au début timide, ce sont les Giants qui ont marqué le premier goal par l'intermédiaire de Harrison Himmelberg. Mais bien vite, la formation locale réagissait grâce à un premier but de Brodie Smith suivi de deux autres quelques instants plus tard. Malheureusement le pauvre Brodie Smith se blessa au cours du premier quart-temps, contraint de délaisser ses camarades. Adelaide negociait le premier quart-temps avec 12 points d'avance sur son adversaire (22-10).
Le deuxième quart-temps allait sceller le destin de la rencontre tant la domination des Crows était criante, se répercutant au tableau d'affichage par une avance de 44 points à la mi-temps : 55-11
Même si le troisième quart-temps allait être équilibré, le confortable écart permettait aux joueurs d'Adelaide de finir la partie en roue libre avec un score de 84 à 48 au coup de sirène final.
Les Crows seront donc de repos le week-end prochain, se qualifiant directement pour les demi-finales alors que les Giants devront disputer un match de repêchage pour espérer rallier le dernier carré.

FEUILLE DE MATCH :

ADELAIDE                                3.4   8.7  12.8  12.12 (84)
GREATER WESTERN SYDNEY 1.4   1.5   5.7   6.12 (48)
GOALSAdelaide: Betts 3, Douglas 2, Smith, Seedsman, McGovern, Walker, Jenkins, Lynch, B. Crouch
Greater Western Sydney: Coniglio 2, Himmelberg, Ward, Greene, de Boer 
BEST Adelaide: Betts, M.Crouch, Lynch, B.Crouch, Jacobs, Brown, Greenwood,
Greater Western Sydney: Kelly, Coniglio, Scully, de Boer, Ward 
INJURIES Adelaide: Smith (knee)
Greater Western Sydney: Cameron (hamstring), Coniglio (knee)
Reports: Nil
Umpires: Dalgleish, Rosebury, Ryan
Official crowd: 52,805

mardi 5 septembre 2017

L'EQUIPE DE L'ANNÉE

Après la Coleman Medal, deuxième temps des récompenses de l'année avec l'élection de l'All Australian Team qui constitue l'équipe des meilleurs joueurs de la ligue.
En voici sa composition pour 2017 :

2017 All-Australian team
B:Michael Hibberd (Melbourne)Alex Rance (Richmond(captain)Jeremy McGovern (West Coast)
HB:Rory Laird (Adelaide)Michael Hurley (Essendon)Sam Docherty (Carlton)
C:Josh Kelly (Greater Western Sydney)Dustin Martin (Richmond)Zach Merrett (Essendon)
HF:Robbie Gray (Port Adelaide)Lance Franklin (Sydney)Dayne Zorko (Brisbane Lions)
F:Joe Daniher (Essendon)Josh Kennedy (West Coast(vice-captain)Eddie Betts (Adelaide)
Foll:Paddy Ryder (Port Adelaide)Patrick Dangerfield (Geelong)Tom Mitchell (Hawthorn)
Int:Matt Crouch (Adelaide)Elliot Yeo (West Coast)Joel Selwood (Geelong)
Dylan Shiel (Greater Western Sydney) 

lundi 4 septembre 2017

LA COLEMAN MEDAL POUR LANCE FRANKLIN


Lance Franklin a remporté pour la quatrième fois la Coleman Medal qui récompense le meilleur buteur de la saison régulière. L'attaquant des Sydney Swans, auteur de 69 goals, devance au classement des buteurs le double vainqueur sortant (2015 et 2016) de la Coleman Medal Josh Kennedy des West Coast Eagles et Ben Brown, le joueur des Kangaroos de North Melbourne. C'est grâce à ses 10 goals inscrits lors de la dernière journée que "Buddy" Franklin a coiffé ses concurrents sur le fil pour devenir le meilleur buteur de la saison.

Voilà le classement du Top 10 :

1. LANCE FRANKLIN   (Sydney)      69 buts
2. Josh Kennedy (West Coast)          65
3. Ben Brown (Kangaroos)               63
4. Joe Daniher (Essendon)                62
5. Jack Riewoldt (Richmond)           50
6. Eddie Betts et Taylor Walker (Adelaide)   49
8. Tom Hawkins (Geelong)              48
9. Robbie Gray (Port Adelaide)       47
10. Charlie Dixon (Port Adélaide)  46

samedi 2 septembre 2017

LE CLASSEMENT FINAL DE LA SAISON RÉGULIÈRE

PosTeam PldWLDPFPA%Pts
1Adelaide22156124151776136.0622017 finals
2Geelong22156121341818117.462
3Richmond22157019921684118.360
4Greater Western Sydney22146220811812114.860
5Port Adelaide22148021681671129.756
6Sydney22148020931651126.856
7Essendon221210021352004106.548
8West Coast221210019641858105.748
9Melbourne221210020351934105.248
10Western Bulldogs22111101857191397.144
11St Kilda22111101925198696.944
12Hawthorn22101111864205590.742
13Collingwood2291211944196399.038
14Fremantle2281401607216074.432
15North Melbourne2261601983226487.624
16Carlton2261601594203878.224
17Gold Coast2261601756231176.024
18Brisbane Lions2251701877252674.320
Boutique spreadshirt vive la france
Boutique spreadshirt rugby
Boutique spreadshirt guerrier

Archives du blog